Le château et les jardins de Dunvegan

Se dressant fièrement sur un promontoire rocheux, au nord de l'île de Skye, le château de Dunvegan était durant 8 siècles, la demeure des chefs du clan MacLeod. Hormis ses peintures à l'huile, cette forteresse séduit par ses magnifiques jardins à la française et ses excursions en bateau le long de l'idyllique Loch Dunvegan. Focus sur cette attraction incontournable d'un voyage en Ecosse.

Histoire du château de Dunvegan

L'existence du château de Dunvegan remonte probablement vers l'an 1200, avant que les Hébrides ne fassent partie de l'Écosse. Le mot « Dun » est un mot nordique désignant un fort.

Sur le plan architectural, l'édifice est de grande importance. Il a fait l'objet d'au moins 10 périodes différentes de restauration, s'étalant entre 1200 et 1850. Ses belles murailles furent restaurées entre les XVIIe et XVIIIe siècles. L'aspect homogène de l'extérieur du château de Dunvegan est le résultat d'une restauration dans les années 1840.

Depuis 1933, la forteresse est ouverte au public deux jours par semaine. Malgré les nombreuses restaurations effectuées sur le fort, celui-ci a heureusement pu conserver son caractère authentique.

Le château de Dunvegan aujourd'hui

La silhouette rectangulaire du château Dunvegan surplombe majestueusement le Loch Dunvegan depuis le XIVe siècle. Siège du clan MacLeod , c'est la plus ancienne forteresse occupée continuellement d'Ecosse. Une visite s'y impose pour en apprécier les somptueux ornements intérieurs.

Ainsi, de nombreuses peintures à l'huile et joyaux historiques appartenant au clan y sont exposés, dont le plus connu est le « drapeau des fées ». Selon la légende, cette bannière sacrée renfermerait des pouvoirs miraculeux. Une fois déployée au combat, le clan MacLeod aurait invariablement le dessus sur ses ennemis.

Un autre joyau du château est la Dunvegan Cup , un « mazer » unique datant du Moyen-âge. Il fut offert par les O'Neils d'Ulster à l'un des chefs les plus célèbres du clan, Sir Rory Mor, en guise de remerciement pour son soutien à leur cause.

Aujourd'hui, le château de Dunvegan est réalisé dans une conception architecturale unifiée. On peut voir le long de la ligne de toit des créneaux défensifs et des poivrières factices victoriennes. Le ton est également donné par l'immense pont terrestre conduisant à l'entrée du portique à colonnades construites en 1814 par John Norman (24 e chef).

On peut pimenter le séjour en affrétant un bateau de construction traditionnelle pour une sortie de pêche ou en séjournant dans l'un des gîtes du domaine. Par ailleurs, grâce à sa beauté rustique, le château de Dunvegan a déjà servi de décor de film , à l'instar du long métrage « Highlander » avec Christophe Lambert.

Présentation du château de Dunvegan

Le château de Dunvegan est un ensemble d'édifices construits en 6 étapes différentes (de 1300 jusqu'au milieu des années 1800). À l'intérieur, il est luxueusement décoré. On peut contempler de magnifiques argenteries, comme la coupe Dunvegan, un gobelet datant du Moyen Âge et les nombreuses épées du clan. On peut aussi observer de rares objets historiques, comme un gilet et une mèche de cheveux qui appartiendrait à Charles Édouard Stuart.

Le château de Dunvegan : une visite incontournable

La visite du château de Dunvegan débute par une ascension, au premier étage, de l'entrée principale. L'itinéraire à suivre va vous mener à travers une petite chambre appelée la « tour des fées ». En poursuivant la visite, vous arrivez sur une pièce attenante, qui sert de salle de réception principale du château. Dans cette salle sont exposés les restes du « drapeau des fées ».

De là, vous serez conduit dans la bibliothèque. En sortant de la bibliothèque, vous longez un couloir qui va vous mener devant l'entrée de l'ancien donjon de la fosse. Ensuite, dirigez-vous vers la pièce dédiée aux souvenirs, où l'on peut voir, entre autres, des objets ayant appartenu à Flora MacDonald.

La visite du château se poursuit dans les quartiers inférieurs, où l'on peut voir toute une série de petits affichages. Ces derniers se trouvent dans des pièces qui, auparavant, servaient de zones de travail pour les serviteurs du château.

Tout autour de la forteresse sont aménagés des jardins classiques d'une superficie de 5 hectares. On peut y contempler tout un éventail de belles plantes à fleurs encerclant des étangs et des ruisseaux. Ces jardins, aménagés au XIXe siècle, puis restaurés en 1974, ensuite en 1986, se prêtent idéalement à des déambulations paisibles.

Le long des quais entourant le loch Dunvegan est propice à des petites croisières privées ou à la pratique de la pêche. En effet, les eaux du loch regorgent de goberges, maquereaux et morues bleues. Les croisières, organisées en fonction de la météo, sont généralement proposées de la fin mars à la fin septembre. Les rives de ce loch constituent également d'excellents spots d'observation de différentes espèces animales, comme une colonie de phoques, des hérons nicheurs et des aigles de mer.

Le château Dunvegan : du côté pratique

Concernant l'ouverture du château, vous pouvez y aller d'avril à mi-octobre, tous les jours, de 10h à 17h30. Le prix de la visite pour les adultes, du château et des jardins, est de 13 £. Pour les enfants, le tarif s'élève à £ 9. Comptez £ 7,50 (adultes) et £ 5,50 (enfants) pour les promenades en bateau.

Comment s'y rendre ?

Le château est situé à l'intersection de l'A850 et de l'A863,dans le nord-ouest de Skye, à environ deux kilomètres au nord du village de Dunvegan.

  • D'Inverness (A82) à Invermoriston, (A887) à Kyle of Lochalsh, la distance est d'environ 200 km.

  • De Fort William (A82) à Invergarry, (A87) à Kyle of Lochalsh, la distance est d'environ 100 km.

  • Du Kyle of Lochalsh à Dunvegan, en passant par le pont de Skye, en vous dirigeant vers le nord-ouest de l'île, la distance est d'environ 70 km.

Bonjour

Je suis Fabienne de "Alainn Tours". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
09 70 71 80 00